—  

Le Télétravail : entre isolement et productivité

En 2022, 38% des salariés déclarent recourir au télétravail, soit une progression de 8 points par rapport à l'année 2019. Plusieurs problématiques peuvent se poser à cette échelle. Cette augmentation entraîne des réflexions sur les potentielles conséquences.

La crise du Covid-19 : un facteur crucial

L’année 2020 a été marquée par la crise du Covid-19, une période qui a transformé la manière de travailler et collaborer en entreprise. Le monde s’est arrêté en l’espace de quelques mois et le monde du travail a dû suivre la cadence. Le télétravail à grande échelle a été possible, même pour des métiers que nous pensions inéligibles. Aujourd’hui, cette pratique demeure et s’est davantage démocratisée.

Allant des jeunes travailleurs au cadres d’une entreprise, les expériences diffèrent mais se rejoignent sur l’isolement qu’elle peut procurer. Le lieu de travail étant une instance de socialisation majeure dans la vie adulte, s’en voir privé peut entraîner une sentiment de mal-être pour certains.

Les avantages du télétravail


Néanmoins, il reste à souligner les avantages du travail à distance. Les télétravailleurs vont être beaucoup plus flexibles et présents en entreprise et par conséquent plus productifs. De plus, les

déplacements en voiture ou transports en commun se réduisent en même temps que l’empreinte carbone.

Selon les facteurs choisis, la productivité est différente. Certaines études affirment que le télétravail entraîne un gain de productivité supérieur, d’autres reposent ces chiffres sur les consommations énergétiques ou le coût immobilier en baisse.


La frontière entre le télétravail et le surtravail


Cependant, il est important de rappeler la ligne qui sépare cette productivité du surtravail. Dans ce cas, les études se contredisent aussi. Une école est persuadée que les pauses diminuent et que les temps de transport se reportent sur le temps de travail. Tandis que l’autre école affirme que lorsque le télétravail est effectué à temps plein, la productivité est en baisse de 20%.


La fréquence du travail à distance est donc essentielle à définir pour permettre le bon équilibre au sein d’une entreprise. Cette pratique n’est donc pas automatiquement synonyme de productivité, mais ne freine pas l’innovation pour autant. Les conditions et l’entreprise sont à prendre en compte dans ces résultats.


No items found.
Stay updated!

Subscribe To Our Email List To Get All The Great Stuff We Write About

Free updates
Good stuff
Only value

C'est parti !

Tester gratuitement
Notre Newsletter !
Promo
Conseils Productivité
Futur du travail